Photo de Gérard DUBOIS

Gérard DUBOIS

Décédé le 9 janvier 2021
Photo de Gérard DUBOIS
Gérard DUBOIS
Décédé le 9 janvier 2021

Cérémonie

location_on
Salle Etienne Curny Crématorium 228 avenue Berthelot
69008 Lyon 8
lundi 18 janvier 2021 à 14h00
groups

Message de la famille

Chère famille, chers amis,

C'est avec une grande tristesse que nous vous annonçons le décès de Gérard survenu samedi 09 janvier 2021 à Lyon 7.

La cérémonie se déroulera le lundi 18 janvier 2021 à 14h00 à l'adresse suivante : Salle Etienne Curny Crématorium 228 avenue Berthelot - 69008 Lyon 8.

Pour ceux qui souhaiteraient commander des fleurs, merci de vous adresser au fleuriste Stefane Pastor, 27 rue Franklin 69002 Lyon
https://stefanepastor.wixsite.com
map

Déroulé des obsèques

Faites livrer des fleurs à la famille de M. DUBOIS

Bouquet de deuil Empathie
storefrontPartenariat avec un artisan fleuriste local
volunteer_activism0,50€ reversés à Alzheimer France par bouquet
local_shipping Livraison à l’adresse de votre choix
menu_book

Hommages

Conservez un souvenir des hommages rédigés dans un beau livre

Exemple de livre hommage
Le livre hommage met à l'honneur les différents messages et photos partagés sur cet espace avec une mise en page élégante.

17 hommages ont été rendus

  • Nivert Françoise
    Il y a 3 ans

    J ai découvert Gérard il y a plus de 20 ans quand il exposait encore à la galerie de l Olympe et j ai été subjugué par ses natures mortes si réalistes. Cherchant un cours il y a quelques années j ai tout d abord participé à la réalisation de la première et fameuse mandarine. J ai adhéré et eu alors l impression de venir prendre des cours chez Rembrandt. Ce fût un réel plaisir que ce rendez-vous hebdomadaire à l l'academie où pendant 2 heures nous parlions de nuances de bleus ou de blancs,oubliant totalement le monde extérieur à l abri dans notre caverne . Il prenait le temps de nous transmettre son savoir si précieux. Je mesure la chance de l avoir connu. Merci pour ces moments partagés tous ensemble à l academie. Sincères condoléances à sa famille.

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Jean-Pierre BERTHOLON
    Il y a 3 ans

    Immobilisé temporairement, j'ai pu suivre la cérémonie sur mon ordinateur. Merci. Encore mes sincères condoléances et toute ma sympathie à ses proches.

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Martine CHAPOT
    Il y a 3 ans

    Un grand Monsieur toutes nos condoléances

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Marie-Hélène Meurisse
    Il y a 3 ans

    Mes pinceaux sont figés et mon chevalet pleure depuis l’annonce de la maladie de Gérard puis son départ si brutal. Je me remémore la découverte émerveillée de ses toiles alors que je recherchais un cours sur Lyon, ma première visite à l’atelier et la question désarçonnante : « de quelle couleur est le blanc ?». Les rencontres hebdomadaires du « groupe du mercredi » de l’Académie m’ont depuis beaucoup apporté, tant au plan technique grâce aux conseils de Gérard, qu’au plan amical dans une ambiance de complicité bienveillante. Quel plaisir ce fut de pouvoir regarder danser le pinceau, noter les « trucs » de l’artiste, puis d’admirer le résultat ! Pour la suite je ressens un grand vide … Mais je sais maintenant de quelle couleur est le blanc, je connais aussi le meilleur moyen d’arriver nulle part en peinture, et bien d’autres préceptes du « maître » … Un grand merci, Gérard, pour tout ce que tu nous as transmis. Ton souvenir et ton enseignement resteront pour moi une référence et une précieuse source d'inspiration. Pensées attristées pour Mélanie, Laurine et Raphaël. Mil.M

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Emmanuel Hamelin
    Il y a 3 ans

    Son immense talent, son éternel sourire et sa bonne humeur malgré les écorchures de la vie, sa gentillesse et son attention aux autres, tout cela était Gérard, et tout cela nous manque terriblement.

    Souvenir de Gérard DUBOIS par Emmanuel Hamelin
    0 personne(s) aime cet hommage
  • Alessia Vonau
    Il y a 3 ans

    C'est avec beaucoup de tristesse, que j'ai appris ton départ, Gérard. Nous ne nous connaissions pas beaucoup, mais nous avions partagé des déjeuners au Luna, premier restaurant de Mélanie, dans le quartier d'Ainay. Tu me parlais de tes ouvres, dont certaines étaient exposées dans le restaurant. Quel bonheur et quel privilège que de passer du temps avec tes œuvres, témoins d'amitiés de quartier, nées au grès des pauses café et déjeuner. Ton talent, ton humour (toujours élégant et poétique), ton amour pour tes enfants, resteront à jamais gravés dans la mémoire de tous ceux qui, de près ou de loin, ont eu le privilège de te connaitre. Sincères condoléances à tes enfants, Mélanie, Laurine, Raphaël, et à tes proches. Amitiés à toi, Gérard, parti peindre avec les anges, je te souhaite une sérénité infinie.

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Sylvie Le Cam - Ordinaire
    Il y a 3 ans

    Gérard, je suis infiniment triste depuis que Mélanie a eu la gentillesse de me prévenir de ton hospitalisation et puis soudain tu n'es plus de ce monde. Je te connaissais seulement depuis quatre ans, j’avais trouvé ton nom par hasard sur internet alors que j’étais à la recherche d’une toile représentant des livres. J’étais restée abasourdie devant un tableau d’une technique prodigieuse et d’un perfectionnisme si rare, ignorant alors que ton oeuvre était contemporaine et que tu existais et peignais toujours! J’avais trouvé les liens, pris contact et finalement je t’avais acheté un premier tableau intitulé avec humour « grand appartement à louer » montrant des escargots escaladant une branche et visitant un énorme coquillage turban africain... Comme toi j’admirais les peintres flamands et dans tes « conversations silencieuses » j’en retrouvais les codes, celles d’une peinture académique d’un classicisme rigoureux, "contemporéanisee" avec ta touche personnelle . Notre amitié grandit au fil de nos échanges par courriel (ce genre épistolaire nouveau), ou par Whats app via des clins d’œil que je t’adressais depuis mes voyages en Europe lorsque je découvrais (entre-autres) un Willem ou un Pieter Claez, à la Gemälde Galerie, à la Haye, à Gand ... ou même à Périgueux! Pour moi tu étais mon « maître flamand contemporain » , tu avais repris le flambeau des anciens peintres hollandais du 17ème siècle et j’admirais dans tes oeuvres cet hyperréalisme, ton perfectionnisme, ta maîtrise du pinceau, les jeux d’opposition de matières... tu me convaincs qu’il était possible de commencer à peindre à tout âge, et grâce à toi, je suis avec bonheur des cours en atelier à Paris depuis 3 ans et demi... Mon seul regret étant de n'avoir pu suivre tes propres cours, en raison de la distance et de mes obligations professionnelles . Je lisais tes « courriers du peintre » (y compris entre les lignes), je réagissais, on échangeait sur l’Art figuratif ou contemporain, beaucoup, souvent, et pas seulement, sur les difficultés du métier de peintre et la solitude de l’artiste (avec son chat adoré) ... malgré tes 16 000 followers sur Instagram. J’ai eu la chance d’avoir de belles discussions, de bénéficier de tes conseils, d’être le témoin de ces dernières années et même de partager tes projets de toiles. Tu avais encore tellement à donner, et tellement d’idées pour te renouveler, je pense à ces toiles d’écorces, à ces carbonisations, à ces rochers de Sanary qui ne verront jamais le jour ou ne seront pas achevés... J’ai fait découvrir tes œuvres à mon entourage , défendu ta peinture et ma meilleure amie t’a acheté tes deux dernières grandes toiles, « les copeaux » ... somptueux , et « les grenades »... juteuses et gourmandes à souhait comme enveloppées et magnifiées telles des mariées dans leur voile de cellophane. Plus modestement, j’ai eu d’autres coups de cœur pour certaines de tes anciennes toiles et ton âme continuera de flotter sur les murs de mon appartement. Il y aura toujours ce "TWINKLING OF DUBOIS" sur la petite étiquette du thé (substitué malicieusement au classique TWINNINGS) du tableau "la bouilloire en cuivre", à la fois scintillement, comme un éclat de lumière qui toujours magnifie tes oeuvres, et un clin d'oeil du grand artiste que tu es devenu, à force de travail et de persévérance. Cet été, tu m’as fait une dernière surprise, celle de m’envoyer un tableau représentant des livres... et une timbale en étain, sur laquelle, avec une grande délicatesse tu avais « gravé au pinceau » mes initiales... la boucle était bouclée! C’était le tableau que je cherchais il y a 4 ans... et rétrospectivement je me demande si tu ne savais pas quel était ton destin ? Comme un dernier adieu... J’avais prévu un petit cadeau de Noël pour toi, un verre à pied hollandais de type roemer trouvé à Tallin, comme celui que tu cherchais. Le décès brutal de ma mère m’a retardé dans mon envoi de fin d’année. Je boirai désormais dedans à notre amitié picturale! Repose en paix Gérard, auprès de ton maître Pierre-Jean Chaffrey dont tu m'a souvent parlé. Toutes mes condoléances à vous Raphaël, Mélanie, Laurine, votre papa vous aimait et était très fier de vous. Sylvie Le Cam

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Françoise Ollivier
    Il y a 3 ans

    Tu as été un prof. merveilleux pour moi. J'ai tant appris à tes côtés. Le mercredi soir après le travail était un rendez-vous attendu par tout le groupe. On plaisantait, on riait mais on travaillait beaucoup aussi.. On était tout ouïe à tous les conseils que tu nous prodiguait. Quelle ambiance chaleureuse ! Tu nous as quitté si brusquement. Que de douleurs dans nos coeurs. La vie continue Gérard et ton souvenir continuera à nous hanter, dans le bon sens du terme, notamment quand nous reprendrons tous nos pinceaux. Repose en paix et merci encore. Toute mon amitié à ses enfants et sa famille.

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Cathy SOUS
    Il y a 3 ans

    J’ai rencontré Gérard lors d’une séance de peinture du samedi, le sujet « son autoportrait ». Ouah ! tout simplement époustouflant. Le mercredi soir, je retrouvais son atelier avec cette atmosphère si particulière, il nous faisait partager son savoir et ses petites recettes : un peu de bleu rex, du sépia, on ne mélange pas, on pose ……….. que du bonheur. « Je suis un passeur de gué » disait Gérard …………….. « Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté de la rive » dit l’Artiste de tout là-haut, une étoile brille comme la dernière touche de lumière sur tes œuvres. Merci Gérard, salut l’Artiste. Tu vas nous manquer. Toutes mes sincères condoléances à votre famille. Cathy, élève de l'académie

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Catherine Dubois
    Il y a 3 ans

    Mes Sincères Condoléances un Dubois de plus au paradis des artistes.Cordialement Catherine.

    Souvenir de Gérard DUBOIS par Catherine Dubois
    0 personne(s) aime cet hommage
send

Prévenir les proches

local_florist Faire livrer des fleurs