La crémation est une technique funéraire  qui vise à brûler et réduire en cendres le corps d’un être humain. Cette dernière a lieu dans un crématorium.

Délai pour la crémation

Tout comme pour l’inhumation, la crémation doit avoir lieu au moins 24 heures et au plus 6 jours après le décès lorsque celui-ci a lieu en France.

Les règles de délai applicables à la crémation sont les mêmes que celles relatives à l’inhumation.

Les cendres

Une autorisation de la crémation par le maire est nécessaire. La demande d’autorisation doit être accompagnée du certificat médical constatant le décès.

Le maire compétent est celui de la commune du décès ou du lieu de mise en bière si le corps est transporté.

Après la crémation, les cendres sont recueillies dans une urne cinéraire qui est remise à la personne qui a pourvu aux funérailles.

Inhumation de l’urne dans une sépulture

L’urne peut être inhumée dans une sépulture ou scellée sur un monument funéraire à l’intérieur d’un cimetière.

Dépôt dans un columbarium

Le columbarium est un monument funéraire qui comporte plusieurs habitacles destinés à recevoir les urnes funéraires.

Jardin du souvenir

Le Jardin du souvenir est un espace que certains cimetières réservent à la dispersion des cendres.

Dispersion des cendres en plein nature

Il est possible de disperser les cendres en plein nature (mer, océans,…) en s’assurant que celles-ci ne se répandront pas sur les voies et lieux publics. L’urne ne peut pas être conservée dans une propriété privée.

Il est obligatoire de faire une déclaration à la mairie du lieu de naissance du défunt, qui sera mentionnée sur un registre indiquant l’identité du défunt, la date et le lieu de dispersion des cendres.